Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire du casque prussien de l'école

par Carolus1939 29 Avril 2016, 09:40 Histoire

Né le 19 novembre 1883, Jules-Henri Prevel a été mobilisé en 1914 et incorporé au 119è régiment d'infanterie.Il a participé à toute la campagne de la bataille de Verdun,notamment du côté de Douaumont,nous a dit Gaston,son fils aîné qui réside au hameau d'Arpent.

Jules a eu la chance d’échapper au carnage que l’on sait et a retrouvé les siens en 1918 à la cessation des hostilités.
Où les choses deviennent curieuses,c’est qu’en plus de son barda il a ramené du front un souvenir,ce magnifique casque prussien que son arrière-arrière petit-fils,Alexandre,appelle le «Casque magique».Elève de CM1,il nous en parle en ces termes.« Bonjour à tous!Bon,je me doute déjà un peu que vous allez trouver ça un peu bizarre,mais voilà,je me présente:je suis un casque.Pas un casque de moto,non,non,mais un casque de protection pour les soldats.Oui je suis un genre de casque magique et j’ai plein de choses à vous dire.Pour les enfants qui m’ont peut-être déjà vu,à l’école en bas de cette vitrine avec ces vieilles pierres préhistoriques,vous pensiez peut-être que j’avais toujours été là ? Non, mais ça ne va pas non ! Je vais vous raconter mon histoire.
D’abord j’ai été porté par un soldat allemand de la première guerre mondiale.Mais ce soldat qui me portait est mort à cause d’un fusil de Français.Ils ne sont pas gentils ces Français ;enfin ceux qui sont obligés de faire la guerre.
Vous avez vu ma pointe ?Elle servait à protéger les soldats des coups de sabre de la cavalerie.C’est un Français qui m’a récupéré.Il s’appelait Jules Prevel. En rentrant de la guerre,il me donna à son fils,Gaston Prevel.Puis quand il mourut (en 1949) Gaston me mit dans son grenier. Puis quand il vieillit il devint pépé de plusieurs enfants,dont un,Alexandre à qui il me donna.Comme Alexandre est un petit curieux,il m’a emmené à l’école pour me montrer.Ils étaient contents les enfants!Vous imaginez,les seuls trésors historiques qu’ils avaient dans cette école étaient des pierres préhistoriques.Alors un beau casque comme moi, qui a fait la guerre, qui témoigne d’une époque du passé, c’est vrai que je suis important! Tellement important que son maître lui a proposé de me mettre dans la vitrine avec les pierres. Moi j’étais contre,mais lui, il a dit oui ! Finalement, je suis assez bien avec les pierres.Elles ne m’embêtent pas trop ! »

Jules Prevel

Jules Prevel

Le beau casque prussien.

Le beau casque prussien.

Alexandre montre le casque dans la vitrine de l'école.

Alexandre montre le casque dans la vitrine de l'école.

Haut de page