Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la trêve des confiseurs, le CSC est leader de sa poule.

par Ramuncho 23 Décembre 2016, 09:00 Football

Juan Ortiz et Pierre Curveur ont accepté de nous informer sur les équipes du club à mi- parcours. L'entraîneur tout d'abord:

"Après quelques années sabbatiques et de gros problèmes de santé, j'ai senti l'envie de revenir au bord du terrain.C'est ainsi que le club du CS Chevroux m'a proposé de venir les rejoindre: j'ai trouvé des joueurs motivés et sympathiques.
J'ai proposé une nouvelle façon d'entraîner et de voir le foot.La première phase du championnat étant plutôt encourageante,je souhaite que la suite nous donne autant de joie,espèrant que la fréquentation aux entraînements y contribuera.
Je remercie Thomas Ponsard, mon adjoint ainsi que tout le staff technique, les dirigeants, les supporters, nos sponsors ainsi que tous mes joueurs et ceux qui veulent nous rejoindre. Enfin je profite de cette tribune qui m'est offerte pour souhaiter de bonnes fêtes à tous les sympathisants du CS Chevroux.Bonne année 2017"!
Le président pour sa part, a davantage parlé chiffres."Notre saison 2015-2016 terminée premiers de poule nous a autorisé l'accès à la 2ème Division.Nous sommes à la moitié de la saison et nous occupons la première place de la poule après 11 matches joués, 8 victoires, 2 nuls et une seule défaite. A noter que nous sommes restés invaincus du 5 novembre 2015 au 27 novembre dernier.Je suis très satisfait de mes joueurs de l'équipe fanion qui participent nombreux aux entraînements dans une très bonne ambiance. L'équipe 2 qui évolue en 4ème Division se trouve 3ème à la trêve et ne présente pas la même assiduité aux entraînements.Hélas! L'équipe 3, qui joue pour le plaisir, est en entente avec Pont de Vaux.
Je souhaite à tous de très bonnes fêtes.Bonne année 2017"!

P.Curveur, président, et Juan Ortiz, entraîneur.

P.Curveur, président, et Juan Ortiz, entraîneur.

Thomas Ponsard, assistant de Juan Ortiz.

Thomas Ponsard, assistant de Juan Ortiz.

Haut de page